Les résultats définitifs des législatives 2018 pourraient  »tomber » en mi-décembre (Cour constitutionnelle)

Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle@DR

Libreville, 18 novembre (Gabonactu.com) – La proclamation des résultats définitifs des élections législatives qui ont eu lieu les 6 et 27 octobre derniers, avec une exception pour le canton Ellelem qui fini avec le processus le 11 novembre, pourrait intervenir dans 21 à 28 jours, selon la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, dans un entretien accordé vendredi dernier au quotidien l’Union.
De nombreux recours ont été déposés par tous les camps. Leur étude prend du temps, explique-t-on.
« La Cour constitutionnelle proclamera les résultats à l’issue de l’examen des recours actuellement pendants devant elle. Nous pensons que dans trois à quatre semaines, les résultats seront rendus publics. A partir des saisines, la haute juridiction dispose de deux mois pour vider le contentieux », a indiqué la présidente de la Cour constitutionnelle.
Cette sortie peut aussi sonner comme un avertissement pour Emmanuel Issoze-Ngondet qui devra immédiatement  »rendre son tablier » à Ali Bongo, s’il est de retour  de son repos médical peu avant ou à son Vice-Président, Pierre Claver Maganga Moussavou, à condition que la Cour constitutionnelle trouve à nouveau une  »lacune » dans la  Loi fondamentale pour le justifier.
Pour l’instant, les résultats issus du centre gabonais des élections (CGE) donnent le parti démocratique Gabonais d’Ali Bongo (PDG, au pouvoir depuis un demi siècle) vainqueur avec un peu plus de 90 députés devant les principaux partis de l’opposition qui ont eu tout le mal du monde pour atteindre ou dépasser la dizaine de députés.
La prochaine assemblée nationale comptera 143 députés contre 120 dans les précédentes.


Précieux Koumba

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.