PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

« Quand beaucoup d’entre nous dans ce pays ont trahi Ali Bongo Ondimba, moi j’ai dit non » (Ali Akbar Onanga Y’Obegué)

« Quand beaucoup d’entre nous dans ce pays ont trahi Ali Bongo Ondimba,  moi j’ai dit non » (Ali Akbar Onanga Y’Obegué)

Ali Akbar Onanga Y’Obegué durant la cérémonie de remerciement à Ali Bongo Ondimba le 7 mars  à Akiéni © D.R

Réhabilité récemment après  son exclusion du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) du mois d’août 2019, Ali Akbar Onanga Y’Obegué, un proche fidèle du Président Ali Bongo Ondimba, a déclaré que son exclusion était consécutive à son refus catégorique à collaborer avec Brice Laccruche Alihanga, ancien tout puissant Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, tombé en disgrâce pour avoir, dit-on, usurpé les prérogatives du numéro un gabonais.

« Quand beaucoup d’entre nous dans ce pays ont trahi Ali Bongo Ondimba,  moi j’ai dit non », a déclaré M. Onanga Y’Obegué, rentré triomphalement à Akiéni, son fief politique dans la province du Haut-Ogooué (sud-est).


A Akiéni, l’ancien ministre de la fonction publique a célébré son retour dans le PDG, doublé de sa nomination au grade de Membre du bureau politique du parti.  Dans une vidéo devenue virale dans les réseaux sociaux, il n’a pas manqué de remercier  le « Distingué camarade président » Ali Bongo pour sa «  sagacité, sa lucidité et sa justice » vis-à-vis de lui et d’autres militants ayant subi le même sort.

Pour Onanga Y’Obegué, il n’était pas question pour lui de « baisser l’échine et de se coucher » devant les « truands de la République » qui étaient incarné par les membres de l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV), aujourd’hui en détention préventive à la prison centrale de Libreville  pour détournement de deniers publics, corruption, concussion, blanchement des capitaux et malversation financière. Outre Brice Laccruche Alihanga, il s’agit entre autres de Tony Ondo Mba, Roger Owono Mba, Noël Mboumba et  Justin Ndoundangoye, respectivement ministres de l’énergie, des finances, du pétrole et des travaux publics.

« J’ai dit non aux menteurs, j’ai dit non aux voleurs, j’ai dit non aux bandits », a-t-il réitéré sous les ovations de ses partisans.

Selon l’ancien député du 1er siège du département de Lekoni-Lekori,  ces truands de la République sont également nombreux dans son fief. Même si l’heure est au rassemblement, il dit n’est jamais  oublié  les forfaits commis par ces derniers.

Sydney IVEMBI       

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort