Pollution des sites Avocette, Coucal, Missolo et Batanga par Perenco : les analyses physico-chimiques seront réalisées en saison sèche

Le Ministère des Eaux et Forêt de l’Environnement a annoncé dans un communiqué que les analyses physico-chimiques sur les sites Avocette, Coucal, Missolo et Batanga (département d’Etimboué Ogooué Maritime), complètement pollués par des hydrocarbures déversés « sur terre et dans les cours d’eau intérieurs » par l’opérateur français Perenco, seront réalisés pendant la saison sèche (entre juillet et septembre 2021).

« À la suite de cette rencontre, il en découle que d’importants travaux seront lancés en saison sèche et des analyses physico-chimiques seront notamment réalisées », a indiqué le communiqué.

Communication gouvernementale des réunions ministérielles tenues mardi 13 avril relatives aux déversements d’hydrocarbures sur terre et dans les cours d’eau intérieurs par l’opérateur Pérenco Oil & Gas Gabon en 2020, la direction générale de l’Environnement et de la Protection de la Nature (D.G.E.P.N), la direction générale des Hydrocarbure (D.G.H) et celle du Haut-commissariat à l’environnement et au cadre de vie (HCECV). Il était question pour toutes les parties prenantes de faire le point sur l’évolution des travaux de réparation des sites suscités endommagés.


Selon le Ministère de tutelle, « cette réunion d’ordre technique, qui rentre dans le cadre de la préservation de l’environnement et de la biodiversité impulsé par le ministre Prof. Lee White, traitait essentiellement des méthodes de mise en œuvre des opérations de dépollution et d’un plan d’action d’urgence pour assurer le suivi des opérations des sites impactés ».

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.