Pétrole : le nouveau code a permis au Gabon de signer 12 contrats

Le Ministre du Pétrole, du Gaz et des Mines, Vincent De Paul Massassa a informé récemment les députés qui l’ont interpelé sur la question que le nouveau code d’hydrocarbures considéré comme plus attractif a permis au Gabon de signer 12 contrats.  

« Depuis la promulgation du nouveau Code des hydrocarbures le 16 juillet 2019, et malgré la pandémie de la Covid19, l’Etat Gabonais a signé douze (12) contrats d’hydrocarbures et deux (2) avenants aux contrats d’hydrocarbures qui étendent les durées d’exploration pour permettre le forage de puits supplémentaires », a indiqué M. Massassa, précisant par ailleurs qu’il s’agit des contrats pétroliers en offshore profond et très profond.

Faisant une comparaison avec l’ancien code d’hydrocarbures d’août 2014, il indique que l’Etat n’a « signé aucun nouveau contrat d’hydrocarbures pendant cinq ans car il avait été jugé très rigide et non attractif ».


Depuis la signature de ces nouveaux contrats, les sociétés pétrolières ont entamé les travaux d’exploration et de forage. Ces travaux vont déboucher d’ici quelques années probablement à la découverte de nouveaux gisements devant permettre au Gabon d’accroitre sa production pétrolière établie actuellement à 220 000 barils/jour, soit 11 millions de tonnes du pétrole.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.