Pétrole : il faut 2,5 milliards de FCFA pour liquider les droits des employés de GOM, selon l’ONEP

Siège social de Gabon oil compagny (GOC) © Gabonreview

L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) recommande à la Direction générale de Gabon oil marketing (GOM) dont la dissolution a été prononcé le 14 août 2020 par le conseil des ministres, de disponibiliser une somme de 2,5 milliards de FCFA pour liquider les droits des 40 employés qui vont remplir les rangs des chômeurs dans quelques semaines.


L’ONEP plaide en faveur d’un « Plan social à visage humain » pour ces travailleurs du pétrole qui vont quitter le confort pour le chômage.

« La GOM est dissoute par décision du conseil des ministres mais la situation de la société n’est pas moribonde. Il faut donc que l’Etat accorde le maximum de moyens à ces agents pour les permettre de se reconvertir », a confié Sylvain Mayabith, Secrétaire général adjoint de l’ONEP.

La GOM est une filiale de la compagnie publique, Gabon oil compagny (GOC). Depuis 2016, la GOM avait le monopole au Gabon de la distribution des produits pétroliers auprès des grossistes appelés marketeurs dans le jargon pétrolier. En français facile, c’est la GOM qui avait la mission de commercialiser tous les produits pétroliers de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) et en cas de déficit au niveau national d’importer ces produits.

« Ce monopole a permis à la GOM d’engranger des sommes énormes mais l’argent a servi à financer tout et rien », a déploré M. Mayabith qui refuse que le personnel soit sacrifié comme des moutons.

Dans une lettre dont Gabonactu.com a obtenu une copie, les employés de la GOM, inquiets, demandent l’arbitrage du ministre du Pétrole, du gaz, des hydrocarbures et des mines, Vincent de Paul Massassa. Ils sollicitent l’intervention de M. Massassa dans l’aboutissement heureux des négociations de leur plan social.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.