Pénurie de carburant : SOGARA asphyxiée par une dette de 85 milliards de FCFA

Libreville, 8 octobre (Gabonactu.com) – La Société gabonaise de raffinage (SOGARA) est asphyxiée par une de  85 milliards de FCFA  qui plombe sa production pétrolière depuis plusieurs années.
De sources autorisées, la colossale dette est imputable à l’Etat « mauvais payeur » via Gabon Oil compagnie (GOC) et Gabon Oil Marketing (GOM). Les entités chargées de l’achat et de la vente des produits pétroliers gabonais  ne respecteraient pas leurs engagements vis-à-vis de la SOGAGARA.
« On a l’impression que l’Etat veut ravir la gestion  la raffinerie à  SOGAGARA », a confié à Gabonactu.com, une source bien introduite.
SOGAGARA  fait face à la baisse progressive  des ventes chaque année  des produits raffinés sur les marchés domestiques et extérieurs.  La situation serait consécutive à l’obsolescence de l’outil qui contraint le pays parfois, comment récemment,  d’importer le carburant du Nigeria ou de l’Angola.
L’entreprise n’aurait pas d’argent pour assurer l’entretien de ses  usines.  En 2017, la compagnie de raffinage, a produit un   volume de brut raffiné de 812 611 tonnes métriques. Il y a près de 10 ans, sa production oscillait entre 2 000 000  et 4 000 000 millions de tonnes  de brut raffiné par an.

Camille Boussoughou



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.