Olam Rubber Gabon inaugure 2 écoles publiques dans le Woleu-Ntem

Les élèves dans l’un des deux écoles publiques inaugurées par Olam Rubber Gabon dans le Woleu-Ntem © Com Olam

Symbole d’un partenariat public-privé fructueux entre l’État gabonais et Olam Rubber Gabon, deux écoles publiques ont été inaugurées dans les localités de  Batouri et de Sossolo,  samedi 11 décembre, par le Directeur d’Académie Provincial du Woleu-Ntem,  Jean Pierre Ngu Allogho et Vijeth Shetty, Vice-Président d’Olam Rubber Gabon.

Pour les deux établissements, 16 classes et deux bureaux administratifs ont été construits. Entièrement financés par Olam Rubber Gabon, ces édifices scolaires offrent aux communautés environnantes des infrastructures d’enseignement indispensables. L’Ecole publique de Batouri a une capacité d’accueil de près de 400 élèves et celle de Sossolo de plus de 200 élèves.


Les officiels durant l’inauguration  de deux écoles par Olam Rubber Gabon © Com Olam
Les officiels durant l’inauguration de deux écoles par Olam Rubber Gabon © Com Olam

« Nous sommes heureux de l’aboutissement de ces deux projets afin de soulager les apprenants des deux sites Olam-Batouri dans le département du Ntem/Bitam et Olam Sossolo dans le département du Haut-Ntem/Minvoul », a déclaré l’Inspecteur, chef de la circonscription scolaire du Woleu-Ntem Nord/Bitam Norbert Zeh Ekomie.

S’exprimant sur le site de Batouri, Mr Vijeth Shetty, Vice-Président d’Olam Rubber Gabon a ajouté, « Cette école, tout comme cette plantation, a été créée avec un rêve, la transformation du Gabon, ce projet se réalise un peu plus chaque jour avec la collaboration de tous les membres impliqués ».

La construction de ces écoles se veut ainsi une contribution importante à l’éducation et la transformation du Gabon, ainsi qu’au bien être des élèves, dont les temps de trajet jusqu’aux écoles sont désormais considérablement réduits. Elle répond également à l’objectif de formation de la jeunesse gabonaise et du développement du secteur agricole souhaité par les plus hautes autorités gabonaises, avec l’accompagnement des dirigeants d’Olam Gabon.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.