Nouveau gouvernement : Patrick Eyogo Edzang considère l’absence de son parti comme une grosse anomalie

Patrick Eyogo Edzang © D.R

Le 2ème  Secrétaire chargé du Programme de Démocratie nouvelle (DN, opposition modérée), Patrick Eyogo Edzang a dans une interview accordée chez notre confrère « Pyramidmédia », considéré l’absence des membres de son parti dans le nouveau gouvernement dirigé par Rose Christiane Osoouka Ramponda, comme une grosse anomalie.

« Depuis le mois de juin 2019, nous constatons, avec vous, que DN n’y est plus. Même si nous ne faisons pas de fixation sur des postes ministériels, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit là d’une anomalie », a laissé entendre M. Eyogo Edzang.
Pour l’ancien ministre de l’Energie et de l’eau, cette situation porte atteinte aux accords d’Angondjé, découlant du Dialogue politique convoqué par le Président Ali Bongo Ondimba au mois d’avril et mai 2017. Une messe politique qui avait pour objectif d’apaiser le climat politique morose après l’élection tumultueuse du 27 août 2016.
« Pour décrisper le climat politique et social très tendu qui prévalait dans le pays à l’époque, notre parti a été le premier à se dire favorable à un tel dialogue politique. C’est son premier responsable, monsieur NDEMEZO OBIANG, qui a conduit la délégation de l’opposition à ces assises. Il fallait être courageux et déterminé à l’époque, où tout idée de se rapprocher du pouvoir, pour discuter de quoi que ce soit, était considérée comme une hérésie, voire une véritable félonie », a-t-il relevé non sans regret. gramtakipci


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.