Nous avons déposé une demande de liberté provisoire pour Pierre Alain Mounguengui (avocat)

Charles-Henri Gey, avocat du Président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguengui a confié à la rédaction de Gabonactu.com qu’il a déposé une demande de liberté provisoire au profit de son client incarcéré provisoirement ce mercredi pour 10 jours à la prison centrale de Libreville pour non dénonciation des faits de pédophilie.

« On a présenté des garanties de représentation. Le juge va statuer sur notre demande de liberté provisoire », a indiqué l’avocat peiné de savoir que son client est privé de liberté dans une affaire sans preuves palpables.


« Les faits ne sont pas documentés. On ne sait pas si cela s’est passé. Si oui où, quand et avec qui ? » s’est interrogé l’avocat avant de lâcher : « Il y a peut-être des faits de pédérastie. Mais l’homosexualité étant dépénalisée dans le pays, il n’y a donc plus de délit. On ne peut pas mettre en prison deux adultes du même genre qui ont des rapports sexuels ».

Me Gey regrette de ne pas avoir accès au dossier de son client. « Maintenant qu’il est pris en charge par un juge d’instruction, on pourra avoir accès au dossier », a-t-il espéré en précisant que les droits de son client ont été violé au B 2.

Pierre Alain Mounguengui a été incarcéré provisoirement pour 10 jours à la prison centrale de Libreville après 6 jours de garde à vue au B2.

« A l’issue des 10 jours, il sera convoqué par le juge d’instruction qui décidera de le maintenir en prison ou pas en fonction des documents qu’il présentera », a précisé son avocat.

Pierre Alain Mounguengui est poursuivi pour non dénonciation des faits de pédophilie. Il était gardé à vue la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM), aussi appelée B2 depuis le 21 avril.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.