Mort noyé dans la Bouenguidi pour avoir voulu sauver sa pagaie coupée en deux

Un jeune homme d’une vingtaine d’année nommé Shimita Nzengue est récemment mort par noyade dans la Bouenguidi en tentant de sauver un morceau de sa pagaie qui s’est brisée en deux pendant la traversée, a rapporté mercredi le quotidien national L’Union.

Le drame s’est produit dans le village Miyanga à environ 20 km de Koulamoutou. Shimita Nzengue revenait des champs avec son cadet. Les deux en pris un bain ensemble sur les rivages de cette rivière aux eaux troubles.


Shimita Nzengue aurait tenté de traverser la rivière à bord de sa pirogue. La pagaie s’est brusquement coupée et le jeune homme a tenté une manœuvre pour récupérer le morceau resté à l’eau. Il est malheureusement lui-même tombé puis emporté par le flot.

Le cadet qui a vécu le drame est vite aller alerter le village. Trop tard. Shimita Nzengue n’était plus visible. Les recherches engagées par les éléments de la gendarmerie locale permettront de retrouver la dépouille 24 heures plus tard.

La Bouénguidi est le principal cours d’eau de la province de l’Ogooué Lolo. La vie économique de la province tourne autour de ce cours d’eau qui a déjà englouti malheureusement de nombreux riverains.  

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.