Moquée et accusée d’amateurisme SOCOBA accélère les travaux du boulevard Triomphal à Libreville

La société SOCOBA EDTPL, moquée et accusée d’amateurisme a finalement accéléré cette semaine les travaux de réaménagement en profondeur du Boulevard Triomphal Omar Bongo, l’une des trois principales routes de la capitale gabonaise en travaux depuis près de 2 ans.

Vendredi, la société a commencé à dérouler l’enrobé, c’est-à-dire la couche de roulement qui signale la fin des travaux des grands ouvrages (ponts et canalisations).


Le goudron comme on l’appelle couramment a été posé sur l’axe mairie de Libreville – croisement ministère de la Fonction publique seulement sur l’une de voie de ce boulevard 2×2 voies.

Ce petit tronçon n’est que l’hirondelle qui annonce le printemps. Le chantier dont la livraison officielle était prévue en août 2021 est encore titanesque.

Devant le palais du Sénat, des nouvelles buses sont en train d’être posées alors que le chantier avait démarré à cet endroit.

Le boulevard est toujours inaccessible à divers endroits. Les travaux s’éternisent. Les trous et crevasses visibles à divers endroits déjà travaillés étonnent et compliquent la situation des automobilistes.

Agacés, plusieurs usagers pointent un amateurisme des ingénieurs commis à la tâche et une complicité coupable du maitre d’œuvre, c’est-à-dire le ministère des travaux publics et ses cabinets d’experts. Le chantier est réalisé sans le panneau traditionnel qui indique les travaux à réaliser, la durée des travaux, le maître d’oeuvre, le coût des travaux et le cabinet de contrôle.

Un des engins à l’œuvre sur le chantier du Boulevard Triomphal Omar Bongo © Gabonactu.com

« Une absence révélatrice d’une éventuelle mafia sur le projet « , regrette un cadre qui buvait son café à Mbolo avec un groupe d’amis évoquant au passage la grosse magouille organisée sur le tronçon PK5-PK12 entre la société Colas et des commis de l’Etat jamais inquiété après la révélation du scandale. Colas aurait facturé plus d’un milliards de FCFA le kilomètre sur ce tronçon.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le ministre des Travaux publics a effectué une visite de terrain pour se satisfaire de la qualité des travaux.

« Je me suis rendu cette nuit sur le Boulevard Triomphal pour constater l’avancement de la mise en œuvre des enrobés. Toutes les dispositions sont prises pour livrer cet axe stratégique de la capitale dans les meilleurs délais et avec la qualité requise », a twitté Bounda Balondzi.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.