Le ministre de la Communication méprisant vis-à-vis des ex-agents de l’AGP

Une vue de quelques « déflatés » de l’AGP@Gabonactu.com

Libreville, 18 juillet (Gabonactu.com) – Le ministre Gabonais de la Communication, Guy Bertrand Mapangou s’est montré, mercredi, méprisant vis-à-vis des 35 ex-agents de l’agence gabonaise de presse (AGP) qui attendent toujours le paiement de leur solde de tout compte.
Après avoir attendu toute la journée, le ministre n’a pas voulu les recevoir pour discuter de leur devenir; les traitant plutôt de « sauvages« . Ses agents de sécurité auraient même tenté d’agresser deux « déflatés » qui portaient des pancartes revendicatives.
Licenciés pour motif économique en décembre dernier, ils ont été depuis, abandonnés à leur triste sort, avec des impayés salariaux qui datent de mai 2017.
« Nous nous demandons si l’ ‘Egalité des chances‘ est une réalité dans ce pays« , a indiqué un ex-agent.
Selon eux, l’Etat les a sacrifiés. Plusieurs d’entre eux seraient déprimés, quelques familles broient du noir et se sont même désintégrées et dans d’autres familles, les enfants n’ont plus suivi une scolarité normale depuis plusieurs mois.


Précieux Koumba


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.