Louis Gaston Mayila, humilié par les populations du PK80

Louis Gaston Mayila s’est retrouvé au mauvais endroite et au mauvais moment au  PK80 @ DR

 
Libreville, 14 novembre (Gabonactu.com) – L’opposant Louis Gaston Mayila a été grossièrement humilié le 10 novembre courant par les populations vivant au Point kilométrique (PK80) de Libreville, une partie de la route nationale N°1, complétement délabrée et inondée des eaux découlant des plusieurs diluviennes encours ces derniers temps dans la région.
« Mayila voleur, Mayila voleur, Mayila voleur », Entend-t-on dans une vidéo faisant le tour des réseaux sociaux. Le film ridiculisant montre le vieil homme ( 71 ans), vêtue d’un ensemble Bazin blanc, marchant en titubant sous les hués des populations agacées de l’état piteux de la route.
L’homme politique a été épargné d’un éventuel lynchage grâce à ses gardes du corps. Visiblement apeuré, Louis Gaston Mayila marchait sans dire un mot, sur la route bloquée depuis plusieurs jours suite aux inondations. Aucun véhicule ne traverse, sauf à plonger dans le grand lac artificiel formé sur la chaussée détériorée de la route.
Le président de l’Union pour la nouvelle république (UPNR, opposition) devait selon certaines indiscrétions, rallier son Yombi natal (Fougamou) dans la province de la Ngounié (sud du pays) pour y passer comme d’habitude le weekend avec les siens. Il serait arrivé à cette partie défectueuse de la route au mauvais moment.
Les populations reprochent à Louis Gaston Mayila d’être responsable à part entière de la mal gouvernance du pays. Il était influent cadre du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 58 ans) et plusieurs fois ministre sous le régime du feu Président Omar Bongo Ondimba avant de passer dans l’opposition avec armes bagages.
Producteur du pétrole, le Gabon accuse encore un sous-développement sur le plan infrastructurel. Le pays compte près de 3000 km de route bitumés sur 9000.


Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.