Liquidation imminente de SOGATRA

Plus de service minimum à  SOGATRA, plus des bus en circulation © Archives Gabonactu.com

Le Secrétaire général du Syndicat national des agents administratifs techniciens et conducteurs (SYNAATEC), Cyrille Gaston Ndoudi Ledoumou, un des leaders de  cinq syndicats (SYCOTEC, SYNATRATE, SETRASOG et SYATRATE) que compte la Société gabonaise de transport (SOGATRA), a dans une assemblée générale conjointe, dénoncé un plan de liquidation de cette entreprise de transport public en gestation.

«Nous constatons qu’il y a un pourrissement, que le gouvernement a un plan satanique. Nous sommes des pères et mères de famille sensés réfléchir (…),  nous disons que le gouvernement est entrain de profiter pour nous laisser mourir seuls », a fustigé M. Ndoudi Ledoumou.


Les syndicalistes sont déçus par le manque de compassion de leur Ministre de tutelle Brice Paillat, qui selon eux,  reste insensible avec d’autres membres du gouvernement (Le Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda et le Ministre du Budget, Sosthène Ossoungou) à leurs revendications.

En grève depuis plus de deux mois, les employés de SOGATRA réclament  la restructuration de  l’entreprise qui connait des tensions financières  et des dysfonctions récurrents il y a des années. Ils revendiquent également  le paiement de 4 mois d’arriérés de salaires, en plus du règlement de la dette CNSS évaluée plusieurs milliards de FCFA.

Devant l’immobilisme  et la mauvaise foi du gouvernement, les 800 agents  de SOGATRA s’en remettent désormais au Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.