Les sages-femmes  du CHUL vont percevoir leurs arriérés de salaires dans les prochains jours

Le Directeur général du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), Dr Marie-Thérèse Vané Ndong-Obiang, a annoncé durant la rencontre avec les Sages-femmes, le paiement de leurs arriérés de salaires dans les tous prochains jours.

« Si les primes devraient encore attendre le retour progressif à bonne fortune, les arriérés de salaires, eux, devraient connaître un début de traitement au plus tard cette fin de semaine, a annoncé le Directeur général à ses hôtes, visiblement soulagées », a indiqué le service de communication du CHUL.


Ces arriérés de salaires surtout aux agents de la Main d’œuvre non permanente (MONP) et des primes sont souvent à l’origine des grèves récurrentes au CHUL. Le dialogue social, instauré a permis à la hiérarchie de la plus grande structure sanitaire du pays, d’annoncer également l’amélioration sous peu des conditions de travail dans les salles d’accouchement et des  maternités en pleine rénovation.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.