Les militaires vont remplacer les policiers pour faire respecter le confinement dans le Grand Libreville

Les policiers seront remplacés par des militaires, pour faire respecter le confinement dans le  Grand Libreville qui couvre Libreville, Owendo, Akanda Ntoum et la station balnéaire de la Pointe Denis, a confié à Gabonactu.com, une source autorisée.
Les policiers auraient été relevés pour  comportement blâmable. En plus d’excès de zèle, ils emmerderaient des opérateurs économiques et d’autres petits commerçants par des taxes imaginaires.
Le gouvernement aurait jugé mieux de déployer les militaires, considérés comme plus crédibles. Ils seront chargés de contrôler les usagers conformément aux missions  relatives au confinement qui va commencer le 13 avril pour une durée de 15 jours.
La mesure d’état d’urgence vise selon les autorités à freiner la propagation du Covid-19 au Gabon. Le dernier bilan fait état de 44 personnes contaminées, un décès une guérison.

Antoine Relaxe



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.