Les enseignants de l’UOB en grève dès ce 4 mars

L’entrée principale de l’UOB © Archives  Gabonactu.com

Les enseignants regroupés au sein de deux puissants syndicats de l’Université Omar Bongo (UOB), la plus grande université publique du pays, vont enclencher  dès ce 4 mars une grève générale illimitée pour non paiement depuis trois ans d’arriérés de primes de vacations.


Selon notre confrère Gabon Média Time, citant une correspondance commune de la Force de réflexion et d’actions pour l’enseignement supérieur (FRAPES) et  du Syndicat des enseignants-chercheurs (SNEC-UOB), cette énième grève sera la conséquence des promesses non tenues par le premier ministre Julien Nkoghé Bekalé. Le chef du gouvernement avait promis apurer la dette relative aux primes de vacations. La promesse s’est avérée vaine.

L’année académique (2018-2019) écoulée, avait fait l’objet d’une grève suivant ce point de revendications.   Les enseignants  réclamaient aussi  le paiement des services rendus aux retraités, la régularisation des situations administratives et financières.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.