L’élection présidentielle est terminée, l’heure est au développement de notre canton (Alain Bourobou)

Alain Bourobou édifiant les jeunes sur les défis à relever pour développer le canton Bokoué @ Gabonactu.com

 

 

Kango, Gabon (Gabonactu.com) – Le membre du conseil national du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir),  Alain Valery Bourobou Boussamba a appelé jeudi à Ayemé Bokoué, dans le département du Como Kango (100 km de Libreville) les jeunes à s’unir pour penser le développement local de leur contrée, laquelle contrée était un tout petit peu  divisée pendant le période électorale écoulée.


 

 

 

« L’élection présidentielle est terminée, l’heure est au développement de notre canton », a  déclaré M. Bourobou au cours d’une réunion avec ses jeunes frères. Plus de 200 jeunes (garçons et filles) ont afflué à l’école publique d’Ayémé Bokoué pour échanger avec l’homme politique.

 

Les jeunes du canton Bokoué ont pris acte de l'appel lancé par M. Bourobou Boussamba @ Gabonactu.com
Les jeunes du canton Bokoué ont pris acte de l’appel lancé par M. Bourobou Boussamba @ Gabonactu.com

 

Natif du département de Como Kango, Alain Bourobou a exhorté ses jeunes frères à taire leurs divergences d’opinions  pour mettre en avant l’intérêt supérieur du canton. Pour lui, « la politique ne doit pas nous diviser ». Privilégier  l’avenir du canton est l’idéal qui devra guider  la jeunesse du cru, souhaite-ton.

 

 

 

« Nous ne voulons plus les politiciens qui viennent nous mentir », a fustigé  un jeune pendant des échanges aux allures un peu houleuses. Alain Bourobou a promis tout mettre en œuvre pour « corriger les erreurs de ses prédécesseurs » hommes politiques commises sur le canton. La série des rencontres avec les notables   a continué vendredi et samedi  à Ekouk, un regroupement des villages du canton Bokoué, un canton où vivent  près de 30 000 âmes.

 

 

Camille Bousoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.