Le vaccin Sinopharm augmente la libido chez certains gabonais

Le responsable du Comité national de vaccination contre le Covid 19, Pr Murielle Bouyou Akotet, a affirmé lundi lors d’une conférence de presse à Libreville que le vaccin chinois Sinopharm utilisé dans le pays augmente la libido chez certains gabonais ayant reçu au moins une dose.

« Nous avons eu des notifications des cas d’augmentation de la libido chez les personnes bien portantes », a notamment affirmé le Pr Bouyou Akotet durant cette conférence de presse sur le bilan à mi-parcours de la campagne nationale de vaccination contre le Covid 19 en cours dans le pays depuis fin mars.

« C’est un acquis très observé et décrit par les personnes qui ont été vaccinées », a renchéri tout sourire le ministre de la Santé,  Dr Guy Patrick Obiang Ndong, qui a co-animé la conférence de presse avec le professeur Bouyou Akotet.


Le Pr Bouyou Akotet a précisé que ce plaisir est ressenti par les femmes et par les hommes qui ont reçu la dose de ce vaccin conçu pour protéger contre le coronavirus.

En un mois, environ 8 500 gabonais ont déjà été vaccinés contre le Covid 19. Certains ont déjà reçu leurs deux doses nécessaires.

« 3% d’effets indésirables ont été notifiés. Mais des effets indésirables mineurs », a soutenu le ministre plutôt satisfait des résultats enregistrés dans le pays après l’administration du vaccin chinois.

« Nous avons nos propres données chiffrées pour rassurer la population sur l’innocuité du vaccin Sinopharm. C’est un bon vaccin. C’est un vaccin qui est bien toléré. C’est un vaccin qui est efficace. Nous invitons les populations à se faire vacciner », a rassuré le ministre gabonais de la Santé.

Le 12 mars, la Chine a livré un don de 100 000 doses du vaccin produit par Sinopharm. Le Gabon a sorti le chéquier pour acheter 200 000 doses supplémentaires de ce même vaccin, a indiqué le ministre Obiang Ndong.

Outre le vaccin chinois, Libreville a obtenu l’accord de Moscou pour la livraison de 10 000 premières doses du vaccin Russe Sputnik V. Le pays négocie également d’autres doses de vaccins dans le cadre de l’initiative Covax mise en place par l’Union africaine pour faciliter l’accès au vaccin dans les pays pauvres.

Sur le plan épidémiologique, le Gabon totalise 138 décès liés au Covid 19, pandémie dont le premier cas a été enregistré au Gabon le 12 mars 2020.

Carl N’Sitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.