Le retour triomphal des Panthères terni par l’arrestation de Serge Ahmed Mombo, intendant de l’équipe nationale

Les Panthères du Gabon, éliminées en 8ème des finales par le Burkina Faso au terme d’un match héroïque et épique ont reçu un accueil triomphal mardi soir à l’aéroport international Léon Mba de Libreville où certains fans s’étaient massés depuis midi.

La foule hilare a exulté dès la sortie des premiers joueurs. La joie était immense, comme si les gabonais ont ramené à la maison la Coupe d’Afrique des nations (CAN) tant convoitée depuis des années.


Le retour triomphal des Panthères a été terni par l’interpellation de Serge Ahmed Mombo, intendant de l’équipe nationale, mis en cause dans des affaires de pédophilie.

Serge Ahmed Mombo, par ailleurs, président de la Ligue de football de l’Estuaire accusé de pédophilie par le journaliste européen Romain Molina a été arrêté sur le tarmac de l’aéroport Léon Mba de Libreville dès qu’il a foulé le sol national.

Serge Ahmed Mombo a été arrêté par des éléments de la Direction Générale des Contre-Ingérences et de la Sécurité Militaire (DGCISM) plus connue sous l’appellation B2.

Considéré comme l’un des dirigeants sportifs influant du pays, Serge Ahmed Mombo avait clamé son innocence dans une publication sur sa page Facebook. Il a même déposé une plainte en France contre le journaliste Romain Molina pour diffamation. La même plainte visait France 24, média dans lequel le journaliste a accordé une interview pour évoquer le cas de M. Mombo.  

Romain Molina multiplie les révélations sur la pédophilie dans les milieux sportifs gabonais. Près d’une dizaine de personnes sont déjà jetées en prison dans le cadre d’une enquête ouverte par les autorités gabonaises suite à ces révélations. Libreville a décidé de nettoyer tous les milieux sportifs.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.