Le media en ligne « LesNousvellesduGabon.com » pourrait être réhabilité s’il se met en règle avec l’administration

Le conseiller membre porte-parole de la HAC Jean François Mouwaka Ngonga lisant la déclaration  ©  Capture

Le media en ligne « LesNousvellesduGabon.com, suspendu mardi par la Haute autorité de la communication (HAC) pour non conformité avec la réglementation en vigueur et  publication d’un article négatif vis-à-vis du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, pourrait être réhabilité s’il régularise sa situation administrative, a confié à Gabonactu.com, un membre de cet organisme de régulation.
Selon cette source, le journal n’a pas été radié à vie. La durée de la sanction n’a pas été déterminée pour permettre au journal  de prendre tout son temps pour régulariser  sa situation administrative.
La sanction pourrait être levée lorsque cette régularisation aurait terminée et que le journal en aurait notifié à l’administration de la HAC.
Dans son article intitulé : « Séance solennelle d’ouverture des activités du Senat : le chef de l’Etat absent », publié le 2 mars 2020, lesNouvellesduGabon.com affirme que le Chef de l’Etat est habitué à ce genre de cérémonie, ce que la HAC a contesté.
« En 10 ans de pouvoir, Ali Bongo Ondimba n’a, en effet, jamais participé à une session solennelle d’ouverture des activités du Sénat tout comme celles de l’Assemblée nationale », a soutenu à Gabonactu.com un employé du Sénat.
Le numéro un gabonais participe, par contre, systématiquement à toutes les rentrées solennelles de la Cour constitutionnelle et préside toutes les réunions du Conseil supérieur de la magistrature suprême en sa qualité de magistrat suprême du pays.
La HAC a aussi constaté que ce média n’est pas en règle. Il l’a déclaré illégale avant de prononcer la sentence pour une durée non déterminée.


Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.