Le Maire de Lambaréné reconnu coupable de vente illicite d’une parcelle par le tribunal administratif

Le maire de Lambaréné, Jean Justin Maury Ngowemandji ©  D.R

Le Maire  de Lambaréné, capitale provinciale du Moyen Ogooué (centre), Jean Justin Maury Ngowemandji, a été reconnu coupable par  le tribunal administratif de vente illicite d’une parcelle  appartenant à l’Etat, à la Banque gabonaise de développement (BGD).

Selon notre confrère ‘’Top Infos’’, « en répression l’édile  a été condamné à rembourser à la BGD (propriétaire de ladite parcelle) l’argent perçu. On parle d’une somme avoisinant les 90 millions de  Fcfa ».


Ce rendu du tribunal administratif de Lambaréné fait suite à la plainte  formulée en janvier 2020 par un collectif des conseillers municipaux de l’opposition. Ces derniers accusent l’édile élu sous la bannière du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), d’avoir vendu illégalement pour son propre compte la parcelle « n° 57 du titre foncier 4577 du plan cadastral de la Commune de Lambaréné », sans l’autorisation du conseil municipal.

« La banque BGFI (acquéreur de la parcelle) pourra aussi, dans cette affaire, se porter partie civile pour escroquerie et demander au maire le paiement des dommages et intérêts », souligne-t-on.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.