Le Maire de Lambaréné poursuivi en justice pour vente illicite d’une parcelle

 Le maire de Lambaréné, Jean Justin Maury Ngowemandji © D.R

Le Maire de la commune de Lambaréné, capitale provinciale du Moyen Ogooué (centre), Jean Justin Maury Ngowemandji, a été traduit devant le tribunal administratif (ancien conseil d’Etat) pour vente illicite à la Banque gabonaise de développement (BGD) d’une parcelle appartenant à l’Etat.

D’après notre confère ‘’Top Infos’’, la plainte a été formulée par un collectif des conseillers municipaux de l’opposition. Ces derniers accusent l’édile élu sous la bannière du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), d’avoir vendu illégalement pour son propre compte la parcelle « n° 57 du titre foncier 4577 du plan cadastral de la Commune de Lambaréné », sans l’autorisation du conseil municipal. Le montant de la vente (90 millions de FCFA) aurait pris une Direction inconnue.     


Dans une correspondance adressée à Madame la Présidente du Tribunal administratif de Lambaréné, dont l’objet est « Réponse d’écriture conformément à une ordonnance de confirmation n° 010/2020-2021 du 25 janvier 2021 », les Conseillers municipaux informaient à la magistrate de ce que le Président du Conseil municipal avait, sans autorisation du Conseil, vendu ladite parcelle avant la session ordinaire du 03 juin 2020 et que la recette générée aurait été logée dans un compte privé. Les Conseillers municipaux ajoutent dans la même correspondance que le Maire se serait servi de cet argent, pour régler les honoraires d’un avocat pour une affaire qui l’oppose à la société chinoise CRBC pour vol de gravier.

Pire, poursuivent les Conseillers municipaux, « le maire aurait usé de subterfuges lors du Conseil ordinaire du 03 juin 2020. La délibération n° 007/20/PMO/DOL/CL/CM/SG porte sur l’approbation et non une autorisation permettant au maire de vendre la parcelle n° 57 du titre foncier 4577 du plan cadastral de la Commune de Lambaréné ».

Jean Justin Maury Ngowemandji, en réponse à ces accusations graves, indique que : « Les résultats du Conseil municipal du 03 juin 2020 ont été validés par les Conseillers municipaux majoritaires (PDG) entérinés par la tutelle… ». Des arguments rejetés en bloc par les Conseillers municipaux qui voient en cette opération un détournement flagrant de deniers publics surtout que, depuis lors, le montant exact de la vente n’aurait pas été déclaré. Même chose pour ce qui est du titre de vente fourni par le liquidateur de la BGD. Mieux, indiquent les Conseillers, aucune quittance de versement au Trésor public n’aurait été présentée par le Maire, pour justifier la destination prise par les fonds.

Source : Top infos et  Antoine Relaxe


One thought on “Le Maire de Lambaréné poursuivi en justice pour vente illicite d’une parcelle

  1. Ngowemandji, delinquent notoire.Meneur de troupes dans l affaire du « masque sacre » qui avait coute a l ‘honorable Davin Akoure son poste de Maire de la commune de Lambarene.voila les hommes de lumieres qui ne sont la en realite que pour detruire le pays.quelle tragedie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.