Le Directeur Général du Développement Rural, Crépin Ngoua aurait été suspendu pour malversation financière

L’inamovible  Directeur Général du Développement Rural, Crépin Ngoua Biké, a été suspendu de ses fonctions par le Ministre de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou pour des forts soupçons de malversation financière découlant du Projet de développement agricole et rural (PDAR), première phase réalisée dans la province du Woleu Ntem (nord)  dont il était, selon une source autorisée, le principal ordonnateur de crédit dans les années antérieures.

« Contrairement à ce qui est raconté ici et là, ce cadre de l’administration n’a pas été suspendu par ce que il aurait pris l’initiative personnelle d’engager  les travaux d’aménagement des routes agricoles dans la zone de Lébamba, non c’est parce qu’il est impliqué dans une affaire  de malversation financière dans le PDAR1 », a indiqué une source autorisée.


Crépin Ngoua Biké assurait les fonctions  de Directeur Général du Développement Rural,  depuis près de 20 ans. Il a donc supervisé plusieurs projets agricoles, dont le PDAR1 et le PDAR2 qui se déploie désormais  depuis 2020 dans les  provinces  de l’Ogooué Ivindo (nord-est)  et de la Ngounié (sud) notamment entre le département de la Dola (Ndendé) et celui de la Louetsi Wano  (Lébamba).

Cette 2e phase du PDAR qui durera 5 ans,  bénéficie du cofinancement du Fonds international de développement agricole (FIDA) et du gouvernement gabonais à heur de 13,73 milliards de FCFA

Camille Boussoughou


One thought on “Le Directeur Général du Développement Rural, Crépin Ngoua aurait été suspendu pour malversation financière

  1. Les détournements des fonds publics sont l’ADN des gabonais. Tous aussi « riches » qu’ils paraissent, peu sont des héritiers de leurs familles, ou femmes, hommes d’affaires. Beaucoup ont plongé leurs mains dans les caisses de l’État. Voilà pourquoi le développement du Gabon est bloqué depuis là.😡😡

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.