Le budget 2021 de la Mairie de Libreville en hausse de 5, 33%

Le président du Conseil municipal de Libreville dirigeant le 10 mars à Libreville les travaux de la session ordinaire consacrés à l’adoption du budget primitif exercice 2021 © Gabonactu.com

Le Conseil municipal de Libreville a adopté mercredi 10 mars au terme de la session ordinaire, son budget primitif exercice 2021 en recettes et en dépenses de l’ordre 27.719.291.324 FCFA contre 26.318.187.069 FCFA en 2020, soit une augmentation de 5, 33%.

Le budget a été adopté par 143 conseillers. Deux élus locaux ont voté contre et neuf autres absents des travaux. Ledit budget permettra à la Mairie d’exécuter les projets d’investissements prioritaires et pertinents pour faire de Libreville, une « ville écologique portée sur le développement durable ».


Quelques conseillers municipaux durant les travaux © Gabonactu.com
Quelques conseillers municipaux durant les travaux © Gabonactu.com

Ces projets sont notamment entre autres, la poursuite des travaux du complexe socioculturel, la création des nouveaux parcs et jardins, le renouvellement du parc automobile, l’achèvement du Centre de santé de Mindoubé et de l’adressage, la relance des travaux de l’annexe du siège de la Mairie du 2ème arrondissement et l’achèvement de l’annexe de la Mairie du 4ème arrondissement.

Conformément au plan stratégique triennal (2021-2023), ce budget sera consacrée également à la mise en place d’un réseau de lampadaires solaires, la recherche des partenariats pour la construction des parkings publics et de nouveaux marchés, l’aménagement des toilettes publiques, le colmatage des nids de poule sur les chaussées, la construction des passerelles et des fontaines publiques dans les différents quartiers de la capitale gabonaise, où vivent près de 800 mille âmes, soit près de la moitié de la population gabonaise estimée à  1, 8 million d’habitants.        

« Nous prenons, dès lors l’engagement de gérer de manière orthodoxe les ressources mises à notre disposition, en veillant à ce que l’exécution du budget soit conforme au vote exprimé. Cet engagement s’inscrit également dans le respect de l’exigence d’une tolérance zéro désormais fortement préconisée par la tutelle pour proscrire les détournements de fonds publics », a promis dans son allocution de clôture des travaux, Eugène Mba, président du conseil municipal de Libreville.

Le budget de la Mairie de Libreville est consacré à 90 % aux dépenses de fonctionnement dont 72 % affecté à la masse salariale. Des dépenses qui dépassent largement les 60 % prescrits par la loi relative à la décentralisation.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.