L’ANINF annonce la fin « provisoire » de la syber attaque contre les sites gabonais

ANINF @ DR

Libreville, 28 octobre (Gabonactu.com) – l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), a annoncé dimanche en fin d’après midi que l’accès à l’Internet est à nouveau disponible et les services gouvernementaux + attaqués par les hakers d’Anonymous +, sont accessibles uniquement sur le plan national.
 
« A ce jour, l’accès à l’Internet est à nouveau disponible et les services gouvernementaux, sont accessibles uniquement sur le plan national, pour les opérateurs connectés au point d’échange internet (GAB-IX) », précise le communiqué de l’ANINF dont une copie a été adressée à Gabonactu.com.
 
« L’ANINF se réserve le droit d’entreprendre des actions en justice à l’encontre des indélicats, conformément à la législation locale et internationale », prévient le texte.
 
Selon ce communiqué, le Réseau de l’administration gabonaise (RAG) a été victime d’attaques informatiques depuis le samedi 27 octobre en fin de journée. Il s’agit des  cyber-attaques de type déni de services (DDOS).
 
« Ce type d’attaques a pour seul but de saturer le réseau informatique par l’envoi massif de requêtes », explique l’ANINF.
 
« Du fait de cette situation, plusieurs services gouvernementaux (60 sur 102 sites web) ont été rendus indisponibles pendant quelques heures », souligne l’ANINF.
 
Quelques temps après le communiqué de l’ANINF, plusieurs sites visés dont celui de l’ANINF n’étaient pas toujours disponible au Gabon via la connexion livrée par Gabon Télecom aux usagers.
Les Anonymous ont dit vouloir punir le Gabon qu’ils considèrent comme une dictature.


Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.