PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

L’Angola veut hâter la mise en œuvre des récentes reformes de la CEEAC

L’Angola veut hâter la mise en œuvre des récentes reformes de la CEEAC

 

Le ministre angolais des Affaires étrangères d’Angola, Manuel Domingos Augusto a dans un entretien accordé à la presse nationale et internationale jeudi fait le point de la visite du président angolais, Joao Lourenço en terre gabonaise.

Absent lors du IXe sommet de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), qui s’est tenu en décembre à Libreville, le président d’Angola a tenu à rencontrer personnellement son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba par ailleurs président en exercice de la CEEAC afin de faire le point des réformes de la CEEAC actée lors du sommet de Libreville.

« Comme vous le savez on appartient tous à la CEEAC, son Excellence le président Joao Lourenco n’a pas pu venir au sommet de décembre et c’est une occasion aussi pour discuter avec son excellence Ali Bongo des sujets sur la revitalisation et voir comment on va implémenter les décisions qui ont été prises ensembles », a précisé le ministre des Affaires étrangères d’Angola.


L’Angola est en pôle position pour occuper le poste de Commissaire de la CEEAC, autrefois appelé Secrétaire générale de la CEEAC. L’une des reformes actées à Libreville attribue ce poste par ordre alphabétique et l’Angola sera donc le premier pays à occuper ces fonctions.

Pour ce faire, Luanda a payé toutes ses arriérées de cotisation afin de donner l’exemple.

La visite du président angolais Joao Lourenço à Libreville est la première du genre depuis son arrivée à la tête de la République angolaise. Elle s’inscrit dans le cadre de l’excellence des relations d’amitié et de solidarité qui unissent les peuples angolais et gabonais.

Ali Bongo et son hôte ont fait le point des relations bilatérales et de l’actualité sous-régionale, notamment des stratégies communes de diversification de leurs économies respectives afin de sortir de la dépendance du pétrole dont ils sont tous deux producteurs et exportateurs.

Pays membres de la CEEAC l’Angola est un pays lusophone situé entre l’Afrique centrale francophone et l’Afrique australe anglophone. Le pays compte 30 355 880 de habitants sur une superficie de 1 246 700 km2.

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort