La SCI Cuffo décroche un financement de 45 milliards de FCFA pour fonder une ville à Okolassi près de Libreville

La Société civile immobilière aussi appelée SCI Cuffo, fondée par un homme d’affaires gabonais, vient de décrocher un lourd financement de 45 milliards de FCFA pour bâtir une petite ville moderne à Okolassi près de Libreville, a appris Gabonactu.com

Le financement lui a été accordé par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), une banque commune aux six Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).


Jeudi, le Président de la BDEAC, Fortunato-Ofa Mbo Nchama et le Président directeur général (PDG)  de la Société civile immobilière (SCI-Cuffo), Harry Engone Olympio,  ont signé à Libreville l’accord de prêt de cette rondelette somme de 45 milliards de FCFA  pour la mise en exécution du  projet de lotissement, d’aménagement et de construction du futur « Sun City » à la gabonaise + en référence à la célèbre ville d’affaires en Afrique du sud+.

La future ville comportera dans la phase actuelle 1 416 logements, un hôpital de référence régional de 80 lits et un complexe scolaire qui partira de la maternelle à la classe de terminale. La SCI Cuffo va ériger également un Centre d’affaires et administratif, ainsi qu’un marché intégrateur pour le bonheur des commerçantes.

Pour réaliser ce projet ambitieux qui nécessite un montant global de 99 milliards de FCFA, la SCI Cuffo a préalablement levé 22,5 milliards de FCFA auprès d’un Fonds d’investissement canadien. L’entreprise de droits gabonais dont l’ambition est de devenir « constructeur leader » dans la sous-région, va apporter 31 milliards de FCFA de fonds propres. 

De gauche à droite Harry Engone Olympio PDG de SCI Cuffo et Fortunato-Ofa Mbo Nchama président de la BDEAC © Gabonactu.com

« Nous avons l’ambition d’accompagner le Chef de l’Etat dans sa politique de facilitation de l’accès au logement des populations gabonaises et d’offrir à nos concitoyens des logements décents dans un environnement sécurisé », a déclaré Engone Olympio à l’issue de la cérémonie de signature de l’accord de prêt organisée dans un hôtel de Libreville.

M. Engone Olympio a au passage remercié la BDEAC pour avoir cru à ce projet futuriste qui fera du Gabon une référence en Afrique centrale en terme d’investissement dans le secteur immobilier.

De son côté, la BDEAC espère que son soutien impulsera une nouvelle dynamique régionale dans ce secteur.  

« Au moment où nous confirmons cet engagement de la BEDEAC, je voudrais inviter la SCI CUFFO à faire montre du même dynamisme et professionnalisme dans l’exécution du projet que pendant la phase de sa structuration », a recommandé le président de la BDEAC Fortunato-Ofa Mbo Nchama.

Le patron de la BDEAC a aussi avoué que sa banque octroie rarement à une société privée non institutionnelle des financements aussi importants. « Ce prêt reflète la grande confiance placée à SCI Cuffo », a-t-il conclu.

Les deux partenaires ont retenu Oarabank comme établissement financier du suivi de l’exécution des travaux prévus dans ce cadre de cet important prêt.

Sydney IVEMBI


One thought on “La SCI Cuffo décroche un financement de 45 milliards de FCFA pour fonder une ville à Okolassi près de Libreville

  1. Bonjour je suis le chef de chantier d’une unitié de production de brique industrielle conçu par une machine Hydraform, nous avons une équipe dont notre principale activé est la production de la brique de terre à base du ciment et du sable, nous pouvons ajouter du colorant de l’oxyde de fer aux goûts de nos clients il est important de notifier ici que certains éléments ne sont pas essentiels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.