La Mairie de Libreville et Moov Africa Gabon Télecom lancent l’opération d’immatriculation des Taxis édition 2021

Le patron de Moov Africa Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa posant la vignette sur un taxi le 21 avril à Libreville  ©  Gabonactu.com

Le Maire de Libreville, Eugène Mba et le Directeur général de  Moov Africa Gabon Télécom, Abderrahim Koumaa, ont conjointement lancé  mercredi 21 avril  lors d’une cérémonie désormais l’opération de pose de vignettes sur des véhicules à usage de  Taxis et  de Transport de marchandises (TM) exerçant dans le périmètre urbain de la capitale gabonaise.

Pour cette phase de lancement marquant l’ouverture de session 2021 de recouvrement de taxes municipales, la Mairie de Libreville qui se réjouit de ce partenariat n’a pas manqué de rappeler le bien son fondé de l’opération.


Pour Eugène Mba « la présente circonstance constitue l’une des opportunités qui nous ai donné chaque année de célébrer et magnifier le pragmatisme et  la solidité de notre relation », une action qui s’inscrit dit-il, «  à un moment où nous avons résolument inscrit notre action dans la définition de nouvelles formes de collaboration emmène d’accroître à la fois nos capacités de financement et l’ optimisation de nos recettes propres pour mieux répondre un tant soit peu aux attentes légitimes de nos populations de plus en plus jeunes pour qui la commune se doit de contribuer aux côtés du gouvernement   par l’aménagement des espaces de jeu et de loisir ».

Des vignettes de couleur bleu avec pour slogan « faisons de Libreville une ville écologique », engagent les parties prenantes au respect du développement durable.

L’entreprise historique des télécommunications au Gabon, principal financier de cette opération, s’est dit honorée de cette initiation qui est devenue un exemple de Partenariat public privé (PPP) qui a débuté en 2015, une confiance mutuelle qui devra se poursuivre dans d’autres projets en gestation.

« Cette année on discute de projet autour de stades de proximité pour que les jeunes puissent s’épanouir et puissent avoir des lieux publics de détente. C’est un projet qui nous tient à cœur et que nous souhaitons réussir vivement à Libreville dans des délais raisonnables et maitriser », a annoncé Abderrahim Koumaa, Directeur général de Moov Africa Gabon Télécom.

Notons que cette opération consacre l’effectivité de l’activité de transport terrestre, laquelle oblige désormais les taximen à s’acquitter de la taxe municipale 2021, condition essentielle d’exercer en zone urbaine. Ladite taxe est souvent payée durant la période allant du 31 janvier au 1er mars de l’année fiscale en cours.

Pour cause de Covid-19, les transporteurs ont eu trois mois d’exercice sans pression venant de la mairie. Ces derniers doivent désormais être à jour afin de ne pas être mis mal lorsque viendra l’opération d’arraisonnement. Une taxe qui s’élève à 250.000 pour les bus et 160.000 pour les petits taxis.

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.