La fusion-absorption du SDG par le PDG formalisée

Le président du SDG absorbé, Juste Loango Bouyomeka recevant sa fiche d’adhésion des mains du SG du PDG, Eric Dodo Bounguendza  le 26 novembre à Libreville  © Gabonactu.com

Le Président des Sociaux-démocrates-gabonais (SDG, majorité), Juste Loango Bouyomeka et tous les cadres militants  ayant dit oui à la fusion-absorption par le Parti démocratique gabonais (PDG) au terme de la convention nationale de ce parti de la majorité présidentielle tenue le 19 au 20 novembre 2021 à Libreville, ont formalisé vendredi 26 novembre 2021 leur intégration dans le parti au pouvoir, en signant les fiches d’adhésions.

Cette cérémonie d’absorption du SDG a été présidée par Eric Dodo Bounguendza, Secrétaire général du PDG qu’entouraient ses adjoints. La démarche politique visant à contribuer à la  consolidation le vivre-ensemble et l’hégémonie du parti d’Ali Bongo, constituent ainsi la principale motivation des néo-camarades.


Quelques cadres du SDG absorbé posant pour la postérité avec le SG du PDG © Gabonactu.com
Quelques cadres du SDG absorbé posant pour la postérité avec le SG du PDG © Gabonactu.com

« Nous ne venons pas au PDG pour être des hommes importants mais pour être utiles, pour le développement de la politique et la vision de ce parti dirigé par  le Distingué camarade président, nous souhaiterons une collaboration franche de confiance d’engagement pour l’intérêt commun qui est le Gabon, notre cher pays », a indiqué M. Loango Bouyomeka.

La démarche politique  «  responsable et réfléchie » est saluée ici par le secrétariat exécutif du PDG qui pense  fort pertinemment que le concept de 2R : « Régénération et la Revitalisation » est bel est bien en marche

 « Avec vos arrivées et vos adhésions, la  marche en avant du PDG se poursuit et PDG se renforce et se renforcera plus, grâce à vos apports fructueux, vos qualités respectives et vos expertises  politiques », a souligné M. Bounguendza.

Bien avant le SDG,  le PDG qui rêve de devenir un grand rassemblement politique pour dit-il « consolider l’unité nationale et la paix » au Gabon, a déjà absorbé  également plusieurs groupements politiques. Il s’agit  notamment entre autres du Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV, majorité), de  Démocratie nouvelle (DN, opposition) et le groupe Massavala (opposition). D’autres partis seraient également en passe d’être absorbés par le PDG.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.