PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

La CNPDCP met en relief les dangers des réseaux sociaux sur les jeunes

La CNPDCP met en relief les dangers des réseaux sociaux sur les jeunes

Joël Ledaga, président de la CNPDCP © Gabonactu.com

La célébration de la 14e édition de la journée mondiale de la protection des données personnelles, mardi a été l’occasion pour la commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNPDCP) de s’ouvrir au public et de rappeler la nécessité de redoubler de prudence face la propagation des informations personnelles sur les réseaux sociaux.

A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré ce 28 janvier, la journée internationale de la protection des données personnelles sous le thème : ‘’ Education au numérique : les jeunes face aux réseaux sociaux’’. Une thématique, qui, selon le président de la commission nationale pour la protection des données à caractère personnel (CNPDCP) permet de mettre en avant le revers de l’usage des technologies de l’information et de la communication, notamment internet à travers le développement des réseaux sociaux tels que Google, Apple, Facebook, Amazon et autres en tant que puissants canaux de collecte des données personnelles.


« Nous assistons à des dérives. Il revient donc à la commission, gendarme, dans le cadre de la protection des données à caractère personnel dans notre pays de mener non seulement des missions de sensibilisation pour apporter à ces jeunes la bonne information, leur expliquer que le réseau internet qui est un réseau vaste sans limite est un four tout où toute expression est admise mais il vous revient de faire extrêmement attention », a signifié le prés de la CNPDCP, Joel Ledaga.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Ledaga2-2.jpg.

La CNPDCP présentant les dangers des réseaux sociaux le 28 janvier à Libreville  © Gabonactu.com

En effet, si internet est un outil indispensable pour la recherche, l’éducation et la culture, de nombreux faits démontrent qu’il est exploité dans un usage inapproprié avec pour conséquence des atteintes aux identités, à la vie privée, aux données relatives à la santé et la violation constante des droits fondamentaux et des libertés individuelles et publiques dont la couche sociale la plus vulnérable est celle des jeunes.

La ministre d’Etat, en relation avec les institutions, Denise Mekan’me a insisté sur la nécessité d’accentuer la sensibilisation auprès des jeunes en tant que personnes vulnérables. « De l’exposé j’ai retenu que les réseaux sociaux servent à quelque chose de plus noble, de plus important que ce que nous vivons ces derniers jours notamment les injures, et surtout cette livraison à la vindicte, cette violation des droits des uns et des autres », a-t-elle signifié.

La CNPDCP a été créée en 2011 pour lutter contre les atteintes à l’identité humaine, aux droits de l’homme, à la vie privée et aux libertés individuelles ou publiques, susceptibles d’être engendrées par la collecte, le traitement, la transmission, la stockage et l’usage des données personnelles des citoyens.

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort