La CAF somme Franck Nguéma de fournir urgemment des explications sur l’incarcération de Pierre-Alain Mounguengui

Dans une lettre datée du 29 avril, la Confédération africaine de football (CAF) somme le ministre gabonais des Sports, Franck Nguéma de lui fournir urgemment des explications sur l’incarcération du Président de la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), Pierre Alain Mounguéngui.

Selon le quotidien L’Union qui rapporte l’information, la CAF sollicite dans « les meilleurs délais » toutes les informations relatives à l’incarcération Pierre Alain Mounguéngui ainsi qu’à sa récente réélection à la présidence de la FEGAFOOT.


Depuis le 27 avril, Pierre Alain Mounguéngui est incarcéré provisoirement pour 10 jours à la prison centrale de Libreville pour non dénonciation des faits de pédophilie.

Avant d’être jeté à la prison centrale, l’ancien arbitre a passé 6 jours de garde à vue à la Direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM), aussi appelée B2 où il était convoqué le 21 avril.

Son avocat, Charles-Henri Gey, avait indiqué à la rédaction de Gabonactu.com avoir déposé une demande de Liberté provisoire mais cette demande est restée lettre morte. Les soutiens de Pierre Alain Mounguéngui dénoncent une détention politique car en 2018, il avait créé le comité d’éthique justement pour dénoncer toutes les déviances possibles dans les milieux du football.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.