Hydroxychloroquine : le Gabon presque soulagé par le rétropédalage de l’OMS

Le Gabon qui ne regrette pas d’avoir maintenant l’hydroxychloroquine dans le protocole de traitement de ses patients atteints de Covid-19 est presque soulagé par le rétropédalage de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a repris ses recherches concernant ce médicament controversé dans la prise en charge des patients Covid-19, selon le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du comité de pilotage de la lutte contre le Coronavirus.

« Au Gabon, au regard des résultats satisfaisants de l’hydroxychloroquine chez les patients atteints du coronavirus, nous avons maintenu la prescription de ce traitement », a rappelé le Dr Obiang Ndong, malgré la suspension temporairement des essais cliniques de l’hydroxychloroquine par l’OMS.


« Nous nous réjouissons d’avoir eu cette attitude prudente car après moult débats scientifiques sur cette étude (publiée par la revue scientifique The Lancet, ndlr) et selon les dernières informations, l’OMS a annoncé la reprise des essais cliniques sur l’hydroxychloroquine », a quasiment jubilé le médecin gabonais.

Au Gabon, 15 patients Covid-19 sont actuellement en réanimation, 20 sont décédés sur un total de 2 902 cas positifs. 802 patients ont été guéri.  

Eudes Rinaldy Leboukou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.