Hôpital de Melen : le ministre sort la chicotte et fouette le DG et ses adjoints

Après avoir constaté que rien ne va à l’hôpital de Melen situé au PK 11, le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong a décidé vendredi dernier de sanctionner sévèrement le Directeur général et ses adjoints, responsables, selon le ministre d’une gestion chaotique de l’établissement.

A l’issue d’une visite dans l’hôpital, le ministre a « constaté avec beaucoup de regret », selon un communiqué « de nombreux dysfonctionnements dont les principaux tiennent à l’insuffisance d’alimentation en électricité et en eau potable, à l’obsolescence du plateau technique, à la mauvaise gestion des déchets biomédicaux et des recettes de l’hôpital et aux absences injustifiées du personnel soignant ».


Ce constat établi, le ministre a sorti la chicotte : suspension temporaire des indemnités du Directeur général et des Directeurs. Le ministre les accuse d’un « manque de volonté … d’améliorer les conditions de prise en charge des patients ».

« Les économies ainsi engrangées serviront à l’achat des médicaments, consommables et autres produits de santé et la réparation de la climatisation du bloc opératoire », annonce le communiqué du ministre qui ne donne aucun détail sur l’enveloppe qu’engrangera le ministère par mois suite à cette frappe chirurgicale. La durée de la suspension n’a pas aussi été indiquée.

« Pour faire face au mauvais système de paiement des primes et autres indemnités du personnel, le Ministre a annoncé la mise en place d’un système de rémunération basé sur la performance des uns et des autres, non sans les inviter à une priorisation des dépenses de l’hôpital », a promis le ministre pour calmer les ardeurs des agents de l’hôpital très souvent en grève pour réclamer ces primes.

« Je suis très déçu de votre incapacité à gérer cet hôpital » a craché le ministre devant le nez et la barbe du DG et ses collaborateurs immédiats.

S’agissant des médecins régulièrement absents à leur poste de travail, le Ministre a instruit le Directeur central des ressources humaines de la mise sur bon de caisse de ces derniers conformément à la réglementation en vigueur.

Un médecin de l’hôpital contacté par la rédaction de Gabonactu.com a parlé des « mesures populistes » qui créent une « jurisprudence » dans la gestion des hôpitaux publics car, selon lui les problèmes constatés à l’hôpital de Melen sont quasiment les mêmes partout dans le secteur public.

Marie Dorothée


One thought on “Hôpital de Melen : le ministre sort la chicotte et fouette le DG et ses adjoints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.