Guy-Christian Mavioga appelle à une nouvelle convention Politique pour une nouvelle alliance formelle

Guy-Christian Mavioga, SGE du BDC@Gabonactu.com

Libreville, 1er Novembre (Gabonactu.com) – Le secrétaire général exécutif du bloc démocratique chrétien (BDC, camp présidentiel), Guy-Christian Mavioga a appelé mercredi, les différents acteurs politiques qui font dans l’amalgame d’appartenance politique définir clairement leur bord politique selon qu’ils soient du bord résidentiel ou de l’opposition.
« Les élections terminées, nous devons avoir une lisibilité et une visibilité bien claire pour que l’on sache désormais qui est opposant dans notre pays et qui ne l’est pas. C’est pourquoi le BDC, par ma voie, invite tous les 50 partis politiques qui gravitent autour de la présidence de la République et tous les partis politiques qui sont aux affaires de signer la charte de la Majorité Républicaine et Sociale pour l’Emergence, dans une nouvelle convention Politique pour une nouvelle alliance formelle pour l’émergence du Gabon », a-t-il déclaré.
Désireux de voir chaque homme politique être véritablement ce qu’il prétend être, il est temps, pense-t-il, pour que les différents acteurs politiques versatiles aient le courage de s’engager officiellement en signant la charte de la Majorité Républicaine et Sociale pour l’Emergence, ou le cas échéant, de démissionner pour retrouver les bancs qu’ils ont laissés vide dans l’opposition.
Par ailleurs, le Secrétaire général exécutif du BDC s’est réjoui du fait que les élections couplées, législatives et locales qui viennent de se dérouler dans notre pays, se soient bien passées.
Aussi, Guy-Christian a félicité tous ceux qui y ont participé d’une manière ou d’une autre et qui ont permis de renouveler la 1ère chambre du Parlement Gabonais dont le mandat s’était achevé depuis 2 ans.
Cependant, Guy-Christian Mavioga n’a pas manqué de manifester son mécontentement à la suite de l’élection législative qui n’a pas permis au BDC d’être à l’Assemblée nationale pour proposer la révision de notre constitution aux fins d’extirper le poste de Vice-Président de la République, de réduire les institutions, de revisiter les conditions d’éligibilité au poste de Président de la République.
Pourtant il était aphone au moment où les syndicats et les personnalités politiques Gabonaises de différents bords se sont levés pour faire barrage aux mesures dites d’austérité, indique-t-on.
Le BDC aurait pu, comme de nombreux autres l’ont fait, commencer par proposer le resserrement des institutions et du gouvernement afin de faire des économies d’une part et demander que des milliers de Gabonaises et Gabonais qui croupissent dans une misère entretenue entrent dans leurs droits.
Mais les chrétiens démocrates se sont plutôt tenus loin des préoccupations des populations, apprend-t-on.
 

Eudes Rinaldy 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.