Groupe EM Gabon-Université : le Ministère de l’Enseignement supérieur satisfait des conditions d’apprentissage des étudiants

Le SG du Ministère de l’Enseignement Supérieur, Pr Frédéric Tom Mambenga effectuant la visite guidée conduite par Ernestine Fregeac, vice-présidente du Groupe EM Gabon-Université le 19 mai à Libreville © Gabonactu.com

Le Secrétaire général   du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, du Transfert de Technologies et de l’Éducation Nationale, Pr Frédéric Tom Mambenga a au terme d’une visite de terrain aux allures d’une inspection des locaux  de l’Ecole de Management du Gabon ( EM Gabon-Université ), a apprécié les conditions d’apprentissage des étudiants et la qualité de l’offre pédagogique dispensée conformément aux normes.  


« Nous constatons par exemple à EM Gabon, qu’il s’agit d’un cadre conforme qui remplit les normes de réception de nos étudiants dans les conditions qui semblent tout à fait optimales. C’est cela que nous voulons vérifier pour qu’il y ait effectivement une meilleure assurance entre les visées des plus hautes autorités notamment en termes de formation professionnalisantes », s’est satisfait M. Mambenga au terme d’une visite initié le 19 mai dernier, dans les locaux de l’établissement sis à Mindoubé 2 dans le 5ème arrondissement de Libreville.

Dans son intervention circonstancielle, la vice-présidente du Groupe EM Gabon-Université,  Ernestine Fregeac, a rassuré la tutelle sur « l’excellence académique » érigée en credo par son promoteur, Pr Danie Franck Idiata.

« Notre Groupe soutient les réformes engagées au Ministère au nom de l’intérêt supérieur de la nation. Il y va de l’avenir de notre pays, parce que si chaque établissement s’approprie les règles de salubrité académique et met un point d’honneur à respecter les réformes impulsées par la tutelle, c’est l’écosystème de l’enseignement supérieur qui sera préservé. Ainsi, le Gabon pourra prévenir le taux d’échec des étudiants et avec la nouvelle politique d’orientation il fera un bond qualitatif », a-t-elle indiqué.

Des meilleures conditions qui placent l’établissement supérieur parmi les candidats sérieux à l’obtention de la Reconnaissance d’utilité publique (RUP), une forme de Partenariat public-privé (PPP) pour booster la formation professionnalisante au Gabon.

Selon le Pr Frédéric Tom Mambenga,  « l’établissement qui est candidat à cette utilité remplit un certain nombre des conditions et que la scolarité des étudiants qui sont orientés vers ces entablements n’ait plus tout à fait onéreuse, elle va répondre à des critères qui sont effectivement ceux des établissements publics, moyennant une participation accrue de l’Etat au niveau de la qualité de recrutements des enseignants qu’il va affecter vers ces établissements ».

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.