Les gabonais désormais adeptes des « fake news »

Flavien Enongoué, ambassadeur du Gabon en France@DR

Libreville, 2 juin (Gabonactu.com) – Depuis ce matin, un grossier faux document faisant état de la démission du plénipotentiaire gabonais de France, Flavien Enongoué, a été largement distribué sur les réseaux sociaux, faisant des gabonais de sérieux adeptes des ’’fake news’’.
De sources concordantes, l’ambassadeur demeure toujours en poste, en dépit de l’envahissement lundi de l’hôtel particulier du Pozzo di Borgo, siège de l’ambassade à Paris, par des gabonais qui se font appeler ’’résistants’’ en France.
Dans le document que certaines sources attribuent à cette résistance, on attribue de nombreux « J’ai failli… » à Flavien Enongoué, avant de lui faire dire que ’’le cœur lourd, il donne sa démission et attend la décision qui le rapatrierait au Gabon’’.
La semaine dernière, les gabonais et même le monde qui suit le Gabon sur les réseaux sociaux se sont enflammés en conjectures sur le coupable de la fusillade sur un élément de la garde républicaine en faction pour sécuriser le passage du chef de l’Etat à Libreville.
Deux jours plus tard, la photo d’un certain Doris Obame Nkoro, présumé escroc, mis en chasse par une brigade de gendarmerie, a été présentée sur la toile comme étant celle du présumé tireur.
La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre pour se coller au dicton qui dit que « les mauvaises nouvelles ont des ailes ».
Quelques jours auparavant, un autre « fake new » faisant état de détention du chef d’Etat-major général des Forces armés gabonaises sortant a fait le buzz.
Cependant, il est vrai que le général Auguste Bibaye Itandas rendra son tablier la semaine prochaine au profit de son successeur à la tête de l’Etat-major des FAG.
 


Camille Boussougou     


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.