Gabon : un commandant de police envoyé en prison pour abus d’autorité

Un commandant de police dont les initiales du nom sont ‘’JR’’, opérant au sein de l’Office central de lutte anti-drogue (OCLAD), a été envoyé en prison pour menace, abus d’autorité et tentative de corruption sur des OPJ en service à Oyem, capitale provinciale  du  Woleu-Ntem.

Selon notre confrère ‘’Top Infos Gabon’’, l’officier supérieur de police est en poste à Libreville. Il  s’était rendu à Oyem dans le nord du pays  pour tenter de sortir son petit frère qui venait d’être arrêté par les agents des forces de l’ordre de la localité pour une affaire de viol en réunion. Misant sur ses galons, l’officier supérieur n’a pas fait profil bas. Il aurait non seulement menacé les agents en charge du dossier, mais également les parents de la victime de l’agression sexuelle.

« Conscient qu’il avait mal agi, il aurait cette fois proposé de l’argent aux deux parties afin de libérer son jeune frère par le retrait de la plainte.  La tentative de corruption n’a pas prospéré. Mieux, un rapport des agissements de l’officier sera très vite transmis au procureur d’Oyem. Lequel aurait aussitôt contacté le procureur de Libreville qui à son tour saisira l’inspection générale de Police qui a procédé à l’interpellation du Commandant », a indiqué le media en ligne.


Le policier de la promotion 2003,  a été par la suite déféré au tribunal de première instance de Libreville.  Le juge d’instruction lui a décerné un mandat de dépôt  pour  la prison centrale de Libreville, trivialement « « sans familles ».

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.