Gabon : du matériel informatique pour renforcer les capacités opérationnelles de l’ARSEE

Le DG de l’ARSEE, Jules Marius Ogouébanda (gauche) réceptionnant le don de matériels informatiques des mains du DGE, Aristide Ngari, le 3 mai à Libreville © GRM

Le Ministère de l’Energie et des ressources hydrauliques a, avec l’appui de la Banque mondiale, via la Commission nationale des TIPPEE, mis à la disposition de l’Agence de régulation du secteur de l’eau potable et de l’énergie électrique (ARSEE), un lot de matériels informatiques et bureautiques pour renforcer ses capacités opérationnelles.

Le Directeur général de l’Energie, Aristide Ngari a procédé à la remise de l’importante donation. Le don composé essentiellement d’ordinateurs portables, de fauteuils, de chaises et de bureaux a été réceptionné par Jules Marius Ogouébanda, Directeur général de l’ARSEE, visiblement satisfait.


« Ces équipements qui arrivent à point nommé, vont contribuer à améliorer les conditions de travail des agents de cet établissement public et, partant, leur rendement », a indiqué M. Ogouébanda.

L’ARSEE est une autorité administrative indépendante, créée par l’ordonnance N°019/PR/2010. Ses missions de régulation couvrent toutes les prestations en matière de production, de transport et de distribution de l’eau potable et de l’énergie électrique par tout concessionnaire ou opérateur, quels que soient son statut juridique, le lieu de son siège social ou son principal établissement, la nationalité des actionnaires ou des dirigeants.

En somme, elle assure les missions de veille et de contrôle de la qualité technique des ouvrages hydrauliques et électroniques ; mais aussi de propositions et de recommandations à l’endroit des pouvoirs publics et de tous ceux qui opèrent dans les secteurs de l’énergie électrique et de l’eau. Au-delà de la crise sanitaire actuelle qui l’empêche de se déployer véritablement sur le terrain, le manque de matériels informatiques et bureautiques impacte négativement son rendement.

Le don reçu constitue donc une bouffée d’oxygène. Les uns et les autres indiquant espérer que l’agence continuera à accomplir correctement son rôle de gendarme de l’État dans les domaines de l’eau et de l’électricité.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.