Explosion d’une grenade à Port-Gentil : la famille dénonce une récupération politique

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, notamment Faceboock la famille du jeune Yann Engouhang s’est indignée contre la récupération politique de l’accident dont a été victime leur fils qui a perdu l’usage de ses membres, particulièrement les mains.

 »La famille  de Yann Engouhang s’indigne devant les fausses et nombreuses déclarations distillées par des esprits malins en mal d’existence politique et de vengeance politique », a déclaré le  grand-père du jeune homme.


Selon lui, d’aucuns ont déclaré que le jeune homme « était mort sans l’avoir vu, d’autres parlent des sommes d’argent qui auraient été distribués en vue de changer la version des faits sans apporter ni preuves, ni témoins. D’autres plus ont parlé d’une pseudo voiture qui aurait lancé la grenade dans l’église sans apporter la démonstration ». 

Le grand père conclu : « Tout ceci aux yeux la famille s’apparente à une récupération ».

L’objectif de cette sordide manœuvre serait de noircir le pays et ses dirigeants. « La famille n’entend pas servir d’alibi,  »la famille de Yann Engouhang que je représente, n’entend pas servir d’alabi. Et surtout pas à ces oiseaux de mauvais augure. Les perfides et trompeurs qui sèment le poison et répondent la peur« , enfonce-t-il.

Selon ce même grand-père l’engin explosif a bel et bien été ramassé dans la rue, à un check-point des forces de sécurité et imprudemment introduit dans l’église Béthel par un jeune fidèle.

Toutefois, la famille s’interroge : « pourquoi tronquée la vérité ? Quels sont les objectifs visés par les auteurs de ces faknews si ce n’est pas créé la psychose au sein de la population gabonaise ? ».

Bien qu’ayant perdu l’usage de ses mains, son grand-père qui se trouve actuellement à Port-Gentil a tenu à assurer que son pronostic vital n’était pas engagé.

 »Après plusieurs échanges avec l’intéressé avec ses amis, et le pasteur de ladite église, il me plait de rassurer l’opinion nationale et l’ensemble de tous ses amis que son pronostic vital n’est pas engagé », a-t-il assuré.

 La tragédie s’est produite ce 21 févrierr à Port-Gentil. Un jeune fidèle de cette église a affirmé avoir ramassé une grenade oubliée par des agents des forces de l’ordre à un check-point. Le jeune de 17 ans croyait avoir ramassé un jouet. Il l’a mis dans son sac. Après le culte, il se retrouve dans une petite réunion avec le pasteur et d’autres jeunes. C’est sort l’engin qui suscite la curiosité des autres. Tous se passent l’engin de mains en mains. Probablement très curieux de savoir à quoi sert l’objet, le jeune Yann Engouhang aurait imprudemment appuyé sur la goupille. La grenade a explosé à la surprise générale. Yann Engouhang a été le plus touché.

L’incident a fait couler beaucoup d’ancre et de salive dans le pays.

Ghislain Mboumba


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.