Diplomatie : Yolande Nyonda en mission pour enlever la honte dans les ambassades du Gabon

Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, Yolande Nyonda a entamé par la Belgique une mission de réhabilitation des missions diplomatiques et postes consulaires du Gabon à l’étranger, a appris Gabonactu.com

La première étape a eu lieu du 19 au 20 juillet 2021 entre la Belgique et le Luxembourg. La suite de la mission et le budget prévisionnel de ces réhabilitations ne sont pas révélés.


La réhabilitation des missions diplomatiques et postes consulaires du Gabon à l’étranger intervient après une série de révélations sur le calvaire des diplomates gabonais souvent mal logés et travaillant dans des locaux loin de refléter le prestige du Gabon.

Reste que le ministère des Affaires étrangères lui-même est l’un des locataires des bâtiments privés à Libreville. L’Etat débourserait 90 millions de FCFA par trimestre pour honorer son loyer auprès du propriétaire de l’immeuble qui abrite actuellement le ministère dans le quartier résidentiel de Batterie IV. Le même Etat serait incapable de financer la réhabilitation du légendaire immeuble des Affaires étrangères abandonné à cause de l’amiante, le manque de climatisation, d’ascenseur et des soucis de plomberie.   

« 22 milliards de FCFA c’est le montant astronomique que l’Etat gabonais verse chaque année aux nombreuses sociétés civiles immobilières (SCI) dont il est le juteux client », a déploré le 15 juillet le journal en ligne Media241.com dans un article au titre évocateur : « Gabon : éternel locataire, l’Etat paie près de 22 milliards de FCFA par an ». La publication cible Batterie IV comme étant l’un des quartiers où de « grands responsables publics qui sont même temps les loueurs et les clients« . « Délit d’initié« , pointe le média.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.