Deux ministres expliquent ce jeudi pourquoi la CNSS a été décapitée mais pas la CNAMGS

Pour mieux faire comprendre aux populations gabonaises pourquoi la CNSS a été décapitée et pourquoi la CNAMGS a été épargnée, Ali Bongo le président gabonais, a demandé à ses ministres Alain Claude Bilie By Nze (Porte-parole) et Guy Patrick Obiang Ndong (Santé et Affaires sociales) d’animer une conférence de presse ce jeudi.

Mardi, le gouvernement réuni en conseil des ministres a décidé de dissoudre le Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et limoger tout le staff dirigeant de cette caisse. A la place, le gouvernement a décidé de désigner une administration provisoire pour diriger la caisse durant 12 mois.


A l’origine de cette décision radicale pas du tout applaudie par les populations, une situation financière chaotique de la CNSS. Le personnel qui absorbe 40% des revenus de la caisse n’est plus payé à temps. Les retraités également. Plus de 5 000 retraités depuis 5 ans poirotent sans percevoir un seul radis.

De son côté, la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) connait également les mêmes problèmes. La CNAMGS connait aussi les mêmes soupçons de détournement de fonds, de mauvaise gestion sinon de gestion opaque mais aucun dirigeant n’a été inquiété.

Plus-value pétrolière

Alain Claude Bilie By Nze a publié un post sur les réseaux sociaux pour se féliciter de la décision du Gabon d’affecter sa plus-value pétrolière dans le financement du social : subvention du prix du carburant, de la farine et autres produits de première nécessité…

Cette option est contraire aux suggestions du Fond monétaire international (FMI). L’institution de Breton Wood suggère plutôt au Gabon d’investir massivement dans les infrastructures. La plus-value pétrolière actuelle est une manne inattendue résultant des conséquences de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Le ministre pourrait expliquer ce choix.

Marie Dorothée


2 thoughts on “Deux ministres expliquent ce jeudi pourquoi la CNSS a été décapitée mais pas la CNAMGS

  1. Franchement, vous ne dites rien sur la CNAMGS.

    Un management de bas étage, une gestion des ressources humaines chaotique, et vous n’explique pas pourquoi la CNAMGS ne devrait pas être touchée. Ça va durer jusqu’à quand ?

    À force de laisser traîner les choses mal faites, vous arriverez un jour à l’installation d’une administration provisoire comme à la BGD et autres avant, et la CNSS aujourd’hui.

    J’aimerais comprendre pourquoi dans ce pays, en dehors du DG, du DGA et du SG, les autres cadres dirigeants ne sont pas nommés en interne?

    Doit-on penser que les staffs directionnels compétents n’existent que dans la Fonction Publique?

    Un Conseiller ou un DRH doivent-ils obligatoirement venir de l’extérieur d’une entreprise ?

    Organisez des recrutements officiels alors pour recruter à des postes directionnels dans la Protection Sociale comme le fait la France dont nous nous réclamons héritiers des règles de conduite.

    Vraiment ce pays hein!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.