Désemparé un chef de service d’un CHU demande à ses collaborateurs de laver leurs anciens masques

Le chef de service d’un CHU de la capitale gabonaise a réuni récemment son personnel pour demander à chacun de laver ses anciens masques car l’hôpital était désormais incapable de fournir de nouveaux masques à chacun.

« On a plus de masques en stock. Lavez les anciens et portez les », a recommandé  le chef de service dont la rédaction de Gabonactu.com préserve l’anonymat ainsi que celui du CHU concerné. La capitale gabonaise compte 4 CHU.


Dans les couloirs du CHU en question, les agents ne parlaient que de cette recommandation assez étrange. Il semblerait que les masques FFP2 portés par le personnel médical sont efficaces durant 4 heures seulement.   

Le 3 mars dernier, le Syndicat des médecins fonctionnaires gabonais (SYMEFOGA), a publié un communiqué à l’attention du président de la République Ali Bongo Ondimba et son Premier ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, dans lequel il leur annonce que les conditions de prise en charge des patients Covid sont exécrables dans les hôpitaux du secteur public : déficit d’oxygène (3 postes sur 8 fonctionnent au CHUL), absence de scanner pour poser le diagnostic, inexistence de laboratoire fonctionnel et des réactifs… Bref, un dénuement très grave.

Le gouvernement avait dénoncé une description exagérée.

Depuis le déclenchement de la pandémie du Covid 19 au Gabon en mars 2020, le port du masque est obligatoire dans les milieux publics, y compris dans la rue.

Camille Boussoughou


2 thoughts on “Désemparé un chef de service d’un CHU demande à ses collaborateurs de laver leurs anciens masques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.