Décès du journaliste Albert Edou Nkoulou, ancienne gloire d’Africa N°1

Le journaliste Albert Edou Nkoulou, ancienne gloire d’Africa N°1, la radio panafricaine où il a brillé de mille feux de 1982 à 2006 est décédé ce vendredi, ont annoncé plusieurs sources dont ses anciens collègues.

Journaliste polyvalent, Albert Edou Nkoulou a séduit le public sportif africain par sa voix, son tempo et le maniement de la langue de Molière durant les grandes compétitions de football.


Albert Edou Nkoulou a roulé sa bosse dans les plus grands stades du monde. Il a couvert les coupes du monde 82, 86, 90 et 98. Aucune Coupe d’Afrique des nations (CAN) de cette époque ne s’est jouée sans « lui ».

Présentateur des journaux parlés, ce colosse aux allures très joviales a aussi occupé des fonctions administratives au sein de la radio africaine. Il été promu rédacteur en chef puis chargé des missions du PDG d’Africa N°1.

Lorsque la Libye de Kadafi rachète Africa N°1, il raccroche les campons pour un poste de conseiller du ministre de la Communication puis ministre des Sports René Ndemezo’o Obiang.

L’homme a fait valoir ses droits à la retraite entre 2014 et 2016. Il n’avait cependant jamais pris la retraite avec les micros.

Depuis 2018, il dirigeait une radio communautaire fondée dans la petite belle ville de Bitam située dans la région des trois frontières (Cameroun, Guinée Equatoriale et Gabon).

Adieu l’artiste !

Carl Nsitou


One thought on “Décès du journaliste Albert Edou Nkoulou, ancienne gloire d’Africa N°1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.