Covid-19 au Gabon : les pharmaciens disent non à l’applicabilité des nouvelles restrictions dans leurs officines

La président du SYPHARGA, Dr Sandrine Itou-Y-Maganga et quelques pharmaciens le 27 novembre à Libreville  © Gabonreview

La présidente du Syndicat des pharmaciens du Gabon (SYPHARGA), Dr Sandrine Itou-Y-Maganga, a indiqué le weekend écoulé dans une conférence de presse que les nouvelles restrictions au Covid-19, mettant en relief l’exigence de la présentation par un usager  d’un test PCR négatif ou  d’une attestation de vaccination pour avoir accès à tout endroit public, ne seront pas, dit-elle, appliquées dans leurs officines, considérées comme très  essentielles pour la vie humaine

«Les pharmaciens que nous sommes par rapport aux nouvelles mesures, nous tenons à rester un service essentiel», a fait savoir Mme Itou-Y-Maganga


Pour le SYPHARGA, les pharmaciens ont prêté le serment de Galien qui les oblige à ne jamais oublier leur « responsabilité et leurs devoirs envers le malade et sa dignité humaine ».

Les nouvelles mesures vigoureusement critiquées dans l’opinion, annoncées par le gouvernement le 27 octobre dernier  portent sur l’augmentation du coût du test PCR passant du simple au triple. Il est tarifé à 20 000 FCFA (normal) et 50 000 FCFA (VIP).

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.