Coronavirus : la formation des médecins s’accentue après le premier décès de Covid-19

Le vice-recteur 2 de l’université des sciences de la santé d’Owendo, professeur Marielle Bouyou, par ailleurs médecin biologiste de formation, et la direction du centre hospitalier d’Owendo ont organisé le weekend en toute urgence après le premier décès de Covid-19 enregistré à la polyclinique El Rapha, une séance d’information et de formation destinée au personnel médical et paramédical des centres universitaires de Libreville sur l’épidémie actuelle de coronavirus.     
« Vous savez que le personnel médical et paramédical est au premier plan et au contact avec les cas suspects et les cas confirmés de coronavirus. Il faut à chaque fois se mettre à jour sur l’épidémiologie, répéter les éléments de formation pour la biosécurité, la sécurité des patients et pour la sécurité du personnel médical »,  a déclaré  Mme Bouyou.
La formation vise à outiller le personnel médical afin qu’il ne soit pas épuisé à l’instar des médecins de  France et de l’Italie. Elle vise également à circonscrire la transmission du covid-19.
Pendant ce moment, le personnel médical a pu connaître toutes les techniques pour prendre en charge des cas simples, la prise en charge à domicile, la prise en charge des cas graves et aussi les moyens de prévention et de sensibilisation de la population.
Pour rappel, le premier décès de covid-19 a parcouru trois services de la polyclinique El Rapha. Il a été au contact de près de 34 médecins et autre personnel médical qui sont actuellement en confinement. Cette formation est salutaire pour ces derniers.
La formation s’étendra à toute la communauté médicale et paramédicale du Gabon, indique-t-on.

Eudes Rinaldy Leboukou 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.