Coopération Muséale : le comité de pilotage FSPI MUSEOGAB fait le point

Le Ministre de la Culture et des Arts, Michel Menga M’Essone et l’Ambassadeur de France au Gabon,  Philippe Autite ont fait le point de la coopération Muséale entre les deux pays à travers  le lancement du premier comité de pilotage FSPI MUSEOGAB portant sur valorisation et  la structuration du  patrimoine culturel gabonais.

Le projet est construit par le Ministère de la Culture et le Musée national. Il visait à valider et réunir les axes du projet, tout en présentant les parties prenantes et les délais pour identifier et favoriser les énergies possibles.

Après le Sénégal, le Bénin, le Cameroun et la République centre africaine, le Gabon et le 5ème pays a signé cette coopération muséale sur 55 pays africains.


« La nouvelle politique de coopération que la France souhaite construire avec le continent africain vise a promouvoir la circulation des biens culturelle, de l’humanité et notamment la venue en Afrique des œuvres africaines conservées en France  et nous l’espérons ailleurs »,  a indiqué M. Autite, Ambassadeur de France au Gabon et à Sao Tomé et  Principe

La  coopération vise à mettre en valeur  pour les 18 prochains mois les richesses culturelles du Gabon, en créant la vie autour du Musée national afin que la jeunesse ait un accès facile.

Pour Philippe Autite, « depuis le discours prononcé par Emmanuel Macron à l’université de Ouagadougou en novembre 2017, la France est déterminée à faciliter l’accès de la jeunesse africaine en Afrique à son propre patrimoine et au patrimoine commun de la communauté ».

Durant cet échange, le Ministre de la Culture et des Arts Michel Menga M’Essone a salué ce nouvel élan de coopération. « Je crois que l’action que nous allons mener, nous attendons de voir des fruits, je suis sûr que ces fruits seront plaisants que nous allons tous les déguster parce que ce Musée a notre avis est un espace très précieux pour la culture gabonaise ».

La FSPI est un fond de solidarité pour les projet innovant la société civile, la francophobie et le développement humain qui émane du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères français.  Il permet de financer des opérations bilatérales dans de nombreux domaine dont la culture et le patrimoine. Ce projet, co-financé à hauteur de 552 315 327 FCFA (842000€), permettra d’accompagner la nouvelle politique muséale souhaitée par le Gabon.

Betines Makosso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.