Congrès de l’UN le 29 novembre prochain pour désigner le successeur de Zacharie Myboto

Le président de l’UN Zacharie Myboto, plébiscité par les pairs fondateurs du parti en 2010 © D. R

L’Union nationale (UN), organisera les 27,28 et 29 prochain un congrès extraordinaire pour désigner, indiquent plusieurs sources concordantes, le nouveau président de cette formation politique de l’opposition radicale qui succédera à Zacharie Myboto, lequel veut volontairement prendre sa retraite politique bien méritée à l’âge de 82 ans.

Plusieurs prétendants sont annoncés au fauteuil tant convoité de l’UN. Il s’agirait entre autres de Casimir Oye-Mba, Jean Eyeghé Ndong, Paul-Marie Gondjout et  Jean Gaspard Ntoutoume Ayi, respectivement vice-présidents, Secrétaire exécutif adjoint et commissaire  au budget du parti.
Selon certaines indiscrétions, le duel pourrait se jouer entre Casimir Oye-Mba, ancien candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016 pour le compte de l’UN et Paul-Marie Gondjout, gendre de l’actuel président du parti. Avec son poste de trésorière adjointe, son épouse Chantal Myboto , serait le principal financier  de la formation politique.
Mais les dés ne seraient pas encore jetés. D’autres cadres du parti préféreraient Jean Eyeghé Ndong qui dit-on incarne le consens. Des sons dissonants qui pourraient plonger cette formation politique créée en février 2010 grâce à la fusion de trois partis (UGDD, MAD et RNR) dans une crise de leadership.
Camille Boussoughou



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.