Conflit Homme/faune : le PRD propose une Assurance agricole pour indemniser les victimes

Le président du PRD, Ariel Eloi Iwangou © Gabonactu.com

Le président du Parti républicain et démocratique (PRD, majorité), Ariel Eloi Iwangou a dans un point de presse condamné les violences tragiques survenues le 25 mai dernier à Mekambo (extrême nord) entre les populations victimes de dévastations des plantations par les éléphants et les autorités locales, tout en proposant la mise en place d’une « Assurance agricole » pour récompenser les villageois victimes de ce phénomène de conflit Homme/faune.

« Le P.R.D plaide pour l’adoption en projet de loi de la proposition faite à l’endroit des pouvoirs publics lors de son point de presse du 27 Septembre 2020, proposition relative à la mise en place d’une aide sociale qu’on pourrait appelée « Assurance Agricole » à payer aux populations victimes de la dévastation de leurs plantations par les pachydermes », a proposé M. Iwangou.


Un éco-garde a été tué lors des échanges de coups de feu avec des civiles dans la ville de Mekambo. Les populations avaient organisé une marche pacifique de protestation le 25 mai pour exiger le départ de leur localité du préfet et de certains chefs de police, de gendarmerie et des éco-gardes.

Ces deniers s’opposaient semble-t-il, à l’idée nourrit par les Mekambois d’organiser les battues d’éléphants pour sauver leurs plantations, dévastées d’une manière récurrente par les éléphants, espèces protégées. Ladite mache avait dégénéré et débouché à un décès et une série d’arrestations. Depuis lors, le calme et relatif à Mekambo, chef-lieu du département de la Zadié dans la province de l’Ogooué Ivindo.

Dans son plaidoyer, Eloi Ariel Iwangou , exhorte le gouvernement à « faire preuve de doigté et de vigilance dans le traitement de ce dossier pour éviter que l’exemple malheureux de Mékambo ne s’étende sur l’ensemble du territoire national ».

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.