Conflit Homme/faune au Gabon : 8374 plaintes des victimes en 2015

Durant les concertations nationales sur la problématique de conflit Homme/faune en cours dans le pays, initiées par le gouvernement, il ressort que le Ministère des Eaux et Forêts a enregistré 8374 plaintes des victimes rien qu’en 2015.

Un chiffre qui serait largement au-dessus en 2021. Ces plaintes font état de la destruction des cultures vivrières et des agressions corporelles par les éléphants.

Les attaques des pachydermes ont occasionné 8 décès entre 2020 et 2021 à travers le pays, indique-t-on.


Pour mettre fin au phénomène du conflit Homme/faune, le gouvernement a mis en place à titre expérimentale le projet d’érection des barrières électriques dans la province de l’Ogooué Ivindo. Un projet qui devra s’étendra dans les huit autres régions du pays.

Les populations victimes de dévastation de plantations par des éléphants veulent que l’Etat indemnise et organise les battues de ces animaux durant une période de l’année pour diminuer la surpopulation d’éléphants.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.